We Go Backstage To See How the Rockettes Train for Shows

jeSi vous avez vu l’annuaire Spectacle de Noël avec les Radio City Rockettes Au Radio City Music Hall de New York, vous avez été témoin du talent des Rockettes, les danseurs au cœur du show, et notamment de leur signature iconique : une kickline envoûtante. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est le type d’entraînements et d’exercices nécessaires pour donner vie à ces coups de pied pendant des émissions de 90 minutes, souvent plusieurs fois de suite en une seule journée pendant près de deux mois. Ella Dove, directrice de la création de Well + Good, a pu le voir de ses propres yeux lorsqu’elle a récemment passé une matinée avec les Rockettes elles-mêmes, apprenant les secrets de leur entraînement, de leurs répétitions et de leur récupération – et essayant tout par elles-mêmes.

Comme Dove l’a rapidement découvert, une grande partie du respect d’un programme de performances aussi intense consiste à pratiquer un échauffement constant avant les spectacles, y compris des planches, des exercices pour les bras et, bien sûr, beaucoup de préparation des ischio-jambiers pour faire avancer ces jambes. En fait, les danseurs ont leur propre mouvement de signature pour déclencher les ischio-jambiers, qu’ils appellent “bas vers le haut”, ce qui signifie s’accroupir avec les mains pressées devant la poitrine, puis redresser les jambes dans un pli vers l’avant, en répétant plusieurs fois.

Après que Dove ait eu la chance de faire ces échauffements et plus encore aux côtés de six Rockettes, il était temps d’apprendre comment les Rockettes s’entraînent pour leurs célèbres coups de pied, en commençant par la position d’alignement. Et c’est là que ça devient intéressant : malgré ce que vous pourriez penser, les Rockettes ne se tiennent pas le dos pour se soutenir – ou ne se touchent pas ou ne s’appuient pas contre elles. du tout. C’est vrai, ils lévitent leurs bras l’un derrière l’autre dans une forme que Rockette appelle Hoge de Sarah Groom “Arc and Slice”. “Votre bras droit se courbe vers l’extérieur et autour, et votre main gauche se coupe droit pour être à côté de vous dans la partie médiane inférieure de votre dos”, explique-t-elle.

Cela signifie que les Rockettes frappent non seulement leurs jambes au rythme de la musique, mais tiennent également leurs bras levés, les mains tout aussi repliées derrière les personnes de chaque côté d’eux. Après seulement avoir pris huit coups de pied elle-même dans cette position, Dove était-elle d’accord ? “Sacrément difficile.” (Et rappelez-vous, les Rockettes font des centaines de ces coups de pied par spectacle.)

“Une fois que l’orchestre commence à la tête du spectacle, vous êtes prêt à partir [for 90 minutes straight]-Tu dois l’être.” – Sarah Grooms Hoge, Radio City Rockette

Pour éviter de surmener et de fatiguer leurs muscles, les Rockettes pratiquent également des refroidissements réguliers, en utilisant une salle de sport sur place pour s’étirer après les spectacles et tremper leurs pieds, leurs jambes ou tout leur corps dans des bacs à glace (avec de l’eau à 30 degrés) pour plonger. Dans la même salle, il y a une salle de sport avec des équipements de musculation, sur lesquels les danseurs s’appuient souvent avant le spectacle pour « tout mettre en marche », dit Hoge, « parce qu’à partir du moment où l’orchestre commence au début du spectacle, prêt repartir [for 90 minutes straight]-vous devez l’être.” Comme vous le découvrirez rapidement lors de votre visite, le spectacle n’a pas de pause et implique les Rockettes dans presque toutes les scènes.

Pour en savoir plus sur la façon dont les Radio City Rockettes s’entraînent pour continuer tout au long de la saison et comment elles se préparent pour chaque émission (elles se coiffent et se maquillent !), jetez un coup d’œil au voyage de Dove dans les coulisses en appuyant sur lire la vidéo ci-dessus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *