Advertisement

Voici les 10 erreurs les plus courantes

Qu’il s’agisse du rêve d’un pack de six ou de la lutte contre le mal de dos : l’entraînement des abdominaux est toujours utile et peut aider à atténuer de nombreux problèmes de santé ou à les prévenir immédiatement. Mais les exercices doivent également être stimulants et exécutés correctement. Nous vous indiquerons les erreurs les plus courantes lors de l’entraînement des abdominaux et vous montrerons comment mieux le faire.

1. La hanche s’incline vers l’avant

Afin d’entraîner efficacement les muscles abdominaux avec des redressements assis, l’exécution correcte de l’exercice est l’alpha et l’oméga. L’une des erreurs les plus courantes consiste à incliner les hanches vers l’avant afin que le Les fléchisseurs de la hanche travaillent plus fort lors du redressement du haut du corps que les muscles abdominaux eux-mêmes. Gardez donc le bas du dos au sol. Lorsque vous vous levez, seules vos omoplates se soulèvent du sol, cambrant votre dos et exerçant une tension maximale sur vos abdominaux. Pour protéger votre dos pendant l’entraînement des abdominaux, vous pouvez mettre un tapis de fitness ou de yoga sous votre corps !

2. La tête tire trop loin

Au lieu de garder votre cou long et tendu pour que votre tête se redresse, rentrez votre menton vers votre sternum pendant les redressements assis. Cela prévient les douleurs au cou et soutient en outre le recourbement du haut du corps. Alors devriez-vous Évitez de tirer sur l’arrière de la tête. Cela provoque également des tensions dans la région du cou.

3. Faire des redressements assis avec trop d’élan

Certaines variantes de sit-up nécessitent une montée et une descente rapides du haut du corps, par ex. B. dans les entraînements CrossFit, car il est souvent temps. Avec les redressements assis conventionnels, en revanche, vous devez vous assurer que vous utilisez le moins d’élan possible du haut du corps. Bien que cela facilite l’exécution, c’est aussi moins efficace. je plus lentement vous effectuez l’exerciceplus la tension dans les muscles dure et plus la l’attirance est plus grande. Ceci s’applique également par ex. B. pour la touche russe. Faites tourner le haut du corps alternativement à gauche et à droite de manière contrôlée afin d’utiliser les muscles plus efficacement. Les mêmes jeux nombre de représentants un rôle crucial dans la mise en place des stimuli. Si vous par ex. Par exemple, si vous enchaînez plusieurs exercices abdominaux avec dix répétitions, cela se fera sentir rapidement dans les muscles abdominaux.

4. Entraînez uniquement les abdominaux droits

L’entraînement abdominal ne forme souvent que les muscles abdominaux droits. Pour entraîner également les muscles latéraux, vous pouvez varier vos redressements assis, par ex. B. non seulement en redressant le haut du corps, mais aussi en biais ou poids supplémentaires, comme une plaque de poids, un haltère, un kettlebell ou une balle lourde. Les craquements latéraux ou les torsions russes avec un mouvement de rotation dans le haut du corps sont idéaux pour l’entraînement des abdominaux et complètent les redressements assis conventionnels.

5. Trop peu de variété dans la formation

Toujours monter et descendre est beaucoup trop ennuyeux à long terme. Le corps s’habitue à l’entraînement à un moment donné, de sorte que de nouveaux stimuli sont toujours absents et que l’effet d’entraînement n’est plus utilisé. Au lieu de cela, vous devriez Ajoutez de la variété à votre entraînement. Essayez par ex. B. Des redressements assis à inclinaison négative ou des élévations de jambes où le haut du corps est au sol et seules les jambes sont levées vers le haut. Vous pouvez trouver encore plus d’exercices assis ici >>

6. Retenez votre souffle

Comme pour de nombreux exercices de musculation, une bonne respiration est importante pour maintenir la tension. Ceci est également important pour les redressements assis. Expirez en montant et inspirez en descendant. Retenir sa respiration pendant tout l’exercice n’est pas recommandé. Ceci s’applique également au support de l’avant-bras, c’est-à-dire planche. Même si c’est difficile, essayez de respirer calmement et régulièrement pendant l’exercice. Il est recommandé de respirer par la poitrine !

Vidéo : Sophia Thiel révèle la plus grosse erreur dans les entraînements abdominaux