The Truth About Botox for TMJ Disorders

Le Botox a rapidement acquis une excellente réputation pour sa capacité à cibler les rides et ridules. Maintenant, le neuromodulateur est loué pour sa capacité : à aider à recentrer les yeux paresseux (lorsqu’il est injecté dans un muscle oculaire clé) ; donner l’apparence d’un visage plus allongé (lorsqu’il est injecté dans le menton); soulagement de l’hyperhidrose (également connue sous le nom de transpiration excessive des aisselles); soulager les migraines; et même désamorcer une vessie hyperactive. En outre, le Botox peut également vous aider si vous souffrez d’un dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM), un groupe de troubles des os du visage qui peuvent provoquer une douleur intense, une sensibilité et une amplitude de mouvement limitée dans la mâchoire.

Qu’est-ce que l’articulation temporo-mandibulaire ?

Avant de découvrir la corrélation entre le Botox et l’ATM, il est utile de savoir ce qu’est l’ATM d’un point de vue global. L’articulation temporo-mandibulaire, abréviation d’articulation de la mâchoire, est une condition qui réside dans l’articulation de la mâchoire. Ceci est important à noter car l’ATM est souvent confondu avec le TMD (trouble de l’ATM), qui est en fait la catégorie attribuée à une poignée d’affections pouvant affecter l’articulation temporo-mandibulaire. En termes simples, TMJ fait référence à l’articulation elle-même, tandis que TMD fait référence aux troubles qui peuvent faire des ravages sur Le joint.

“Les problèmes de TMD / TMJ sont des problèmes orthopédiques qui affectent les muscles, les articulations, les ligaments et les tendons”, explique Donald R. Tanenbaum, spécialiste de la douleur orofaciale, DDS, MPH. “Les problèmes courants incluent les articulations foulées, les tendons tendus et les problèmes musculaires, y compris la douleur, les spasmes, l’inflammation et l’oppression.” La cause de ces symptômes est simple : la surutilisation.

“Les comportements et les habitudes tels que la morsure des ongles et des cuticules et le contact ou le serrement des dents surchargent les muscles de la mâchoire, entraînant potentiellement des lésions musculaires et des symptômes de douleur, un mouvement limité de la mâchoire, une incapacité à rapprocher les dents normalement et/ou un tétanos”, dit le Dr. sapin. “De plus, grincer et serrer les dents pendant le coucher peut également surcharger et fatiguer les muscles de la mâchoire, ce qui peut entraîner des maux de tête matinaux, des muscles de la mâchoire endoloris, des dents douloureuses et un mouvement restreint de la mâchoire.

Le Botox aide-t-il réellement les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire ?

Pensez au fonctionnement du botox : il est conçu pour inhiber la contraction musculaire. Par conséquent, l’injection de Botox dans le masséter (le muscle principalement responsable du mouvement de la mâchoire) peut soulager la surstimulation de certaines habitudes quotidiennes pouvant entraîner des problèmes d’ATM. Mais pas de soucis ! Prendre du Botox ne vous empêche pas d’ouvrir la bouche ou d’affecter votre discours.

“Le Botox n’arrête pas la contraction musculaire, mais il réduit l’intensité de la contraction”, explique le Dr. sapin. “Parce que cela fonctionne en réduisant la capacité d’un muscle à se contracter et à se resserrer autant que d’habitude, cela peut aider les muscles surmenés à se détendre et à retrouver la santé.”

Tout ça pour dire oui, le botox pour les ATM vraiment Est-ce que Travailler. “Les injections de Botox peuvent aider à réduire les symptômes courants de l’ATM comme les courbatures, les douleurs, l’oppression, la tension et la fatigue”, explique le Dr. sapin. (Mais rappelez-vous : il s’agit encore d’une pratique relativement nouvelle. La plupart des études sur le Botox pour l’ATM insistent sur le fait que davantage de recherches sont nécessaires pour prouver définitivement les avantages du traitement.)

Une chose à noter : le Botox n’est pas la réponse à tous les problèmes d’ATM/ATM. selon le docteur Tanenbaum n’est pas régulièrement utilisé pour traiter les problèmes de clic et de mâchoire verrouillée.

Botox pour la logistique de l’articulation temporo-mandibulaire

Bien que le masséter soit le plus gros muscle de la mâchoire, explique le Dr. Tanenbaum déclare que pour le traitement le plus efficace, le Botox doit être injecté dans le temporal pour traiter l’articulation temporo-mandibulaire.

“[The masseter and temporalis] Rapprochez les dents en position bouche ouverte », explique-t-il. “C’est ce qu’on appelle un lève-mâchoire. Parfois, les muscles qui ouvrent la mâchoire, connus sous le nom de ptérygoïdes latéraux, doivent également être injectés. [But] La plupart du temps, la tempe et le masséter sont au centre des injections de Botox.

Compte tenu de la taille des muscles de la mâchoire, davantage de séances de Botox sont nécessaires pour soulager adéquatement la contraction. “En règle générale, 25 à 30 unités de Botox sont nécessaires dans les muscles masséters droit et gauche et 20 unités dans les muscles temporaux”, explique le Dr. sapin. Il dit que la plupart des patients ressentent un soulagement dans les cinq jours suivant l’injection, mais les avantages les plus notables se produisent après deux à trois semaines, avec des avantages complets pouvant durer jusqu’à huit semaines. Donc, tout comme avec le botox facial, il est important de savoir que les résultats ne dureront pas éternellement.

Effets secondaires du Botox pour l’ATM

Lorsque le Botox est injecté dans le front, on s’inquiète peu d’une expression paralysée ou d’une paupière tombante. Bien que rare, c’est possible. De même, le botox pour les articulations de la mâchoire a des effets secondaires potentiels, mais ils sont rares. “Les effets secondaires ne se produisent que si le botox n’est pas injecté aux bons endroits, ce qui entraîne un affaissement des lèvres”, explique le Dr. sapin. “Sinon, les patients peuvent mâcher, avaler et parler sans souci.”

L’inconvénient du Botox pour l’ATM

Kate Zoumboukos, DMD de SW Austin Dental, discute du coût du Botox lors de l’examen du Botox pour les troubles de l’ATM. Bien que l’on pense que le neuromodulateur présente un solide rapport bénéfice/risque (et que Journal de chirurgie buccale et maxillo-faciale est d’accord), le coût élevé du traitement peut être hors de propos pour de nombreuses personnes.

Outre le coût, explique le Dr. Tanenbaum que, aussi efficace que puisse être le botox pour l’ATM, il ne le propose pas comme thérapie autonome. “Il devrait être complété par une éducation, des stratégies pour modifier les comportements en cas de surutilisation de la mâchoire pendant la journée, des exercices d’étirement de la mâchoire, des exercices de respiration pour maintenir les muscles de la mâchoire et du cou détendus, un appareil buccal pendant les heures de sommeil pour réduire les effets du bruxisme et faire face.” de facteurs de stress de la vie. “, partage-t-il. “Ces traitements sont souvent utiles en eux-mêmes ou rendent les traitements au Botox plus bénéfiques.”

emporte ça

Avant les avancées médicales modernes, l’articulation temporo-mandibulaire était soulagée sans l’utilisation de neuromodulateurs. Bien que ce soit possible, dit le Dr. Tanenbaum que le Botox est aujourd’hui un traitement précieux qui a aidé d’innombrables patients.

“C’était un grand avantage à utiliser sur les patients qui ne pouvaient pas tolérer une attelle pendant leur sommeil, était-ce [who] pire quand ils les utilisent », explique le Dr. sapin. “Cela a également aidé les patients qui serrent fréquemment les muscles de la mâchoire pendant la journée ou qui vivent avec des dents serrées à changer ce comportement, ce qui se traduit par des muscles de la mâchoire confortables et moins de maux de tête faciaux/temporaux survenant pendant la journée.”

Néanmoins, dit le Dr. Tanenbaum que le Botox ne doit pas être considéré comme une solution pour l’éternité. Au lieu de cela, le Botox TMJ doit être utilisé pour détendre initialement la mâchoire afin que le patient puisse travailler confortablement pour réduire la tension de la mâchoire. Après tout, vous ne voulez pas abuser du Botox pour les ATM. “Des injections continues sur plusieurs années peuvent affaiblir indûment les muscles de la mâchoire et entraîner un amincissement du visage que les patients peuvent ne pas souhaiter”, explique le Dr. sapin. “D’autre part, certains patients viennent me voir juste pour réduire leur profil facial carré en amincissant les masséters.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.