Advertisement

Quand les femmes ont peur des hommes

Qu’est-ce que l’androphobie ?

L’androphobie est une phobie sociale et décrit la peur irrationnelle et exagérée des hommes. Les femmes en particulier sont touchées par l’androphobie et perçoivent la proximité et les situations intimes comme une menace. S’impliquer dans un partenariat intime n’est généralement pas possible pour ces femmes. La phobie peut concerner différents types d’hommes ou être limitée à certaines situations. Les femmes affectées montrent souvent un comportement d’évitement et essaient d’empêcher le contact avec le sexe opposé si possible. Cependant, ce comportement s’avère difficile, notamment dans la vie de tous les jours et au travail. L’androphobie touche principalement les femmes, mais pas exclusivement – les hommes peuvent également souffrir de ce trouble anxieux.

Peur des hommes : Ce sont les signes physiques

Si les personnes concernées rencontrent un “objet de peur”, en l’occurrence un homme, les signes physiques typiques de la panique apparaissent et le corps perçoit cette situation comme un danger. Dans certains cas, la seule pensée suffit à déclencher de l’anxiété ou de l’inconfort. Les personnes touchées se sentent particulièrement menacées là où il y a plus d’hommes. Ceux-ci incluent, par exemple, les stades de football ou les bars à bière.

Les symptômes physiques de l’androphobie sont les suivants :

  • Malaise général
  • tremblements et palpitations
  • Accélération du pouls et transpiration
  • vertiges et nausées
  • bouche sèche et bouffées de chaleur
  • difficulté à respirer
  • évanouissement

La peur des hommes : causes et traitement

Les femmes qui ont eu des expériences négatives avec les hommes sont les plus touchées. Il peut s’agir d’expériences traumatisantes, telles que des abus sexuels dans l’enfance, ou de causes relativement inoffensives, telles que le rejet par le père. Les comportements ou gestes sexuellement obscènes des hommes peuvent entraîner un trouble anxieux chez les femmes jeunes et peu sûres d’elles. Le traitement de l’androphobie dépend de la gravité et des causes. Les femmes concernées devraient demander l’aide professionnelle d’un psychologue, car l’androphobie entraîne des déficiences massives dans la vie quotidienne, au travail ou dans les relations. L’androphobie peut être bien traitée à l’aide de la thérapie comportementale ou de l’hypnothérapie.