Programme de subventions UE-CEDEAO pour l’énergie durable 2022-2023


Date limite : 23 septembre 2022

Les candidatures au programme de bourses d’études de l’UE pour l’énergie durable de la CEDEAO 2022-2023 sont ouvertes. Le programme de bourses UE-CEDEAO attribue des bourses pour des masters en énergie durable dans des universités spécialisées d’Afrique de l’Ouest (Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Sénégal, Togo) au profit d’étudiants éligibles des États membres de la CEDEAO travaillant dans le secteur de l’énergie .

L’objectif du programme est d’améliorer l’accès à une formation de haute qualité dans le domaine de l’énergie durable en Afrique de l’Ouest et de permettre aux diplômés universitaires avec un accent sur les jeunes professionnels (anglophones, francophones et lusophones) dans les États membres de la CEDEAO de développer le profil requis à acquérir pour répondre au besoin croissant de spécialistes au plus haut niveau dans le domaine de l’énergie durable et pour promouvoir un leadership responsable du secteur dans la région.

Catégories de subventions

Les deux types de bourses disponibles dans le cadre du programme sont :

  • Subventions mobiles : Les boursiers sont sélectionnés pour terminer leur programme de maîtrise dans des universités en dehors de leur pays de résidence. La bourse sert à financer les frais de scolarité, les frais de subsistance, les voyages, les bourses de recherche, les assurances et les visas.
  • Bourses d’études pour patients hospitalisés: Les boursiers seront sélectionnés pour terminer leur programme de maîtrise dans des établissements d’enseignement supérieur de leur pays de résidence. La bourse prend en charge les bourses d’études et de recherche des boursiers. Une petite subvention pour les frais de voyage et de séjour est également accordée.

autorisation

  • être ressortissant d’un Etat membre de la CEDEAO ou de la Mauritanie et résider dans la région de la CEDEAO ou de la Mauritanie ;
  • Avoir au moins un baccalauréat avec première classe ou deuxième classe (division supérieure);
  • A terminé au moins des études de licence en génie électrique, génie mécanique, énergie et environnement (y compris les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique), droit, économie, finance et planification conformément aux conditions d’admission de l’université choisie ;
  • Une expérience de travail dans le secteur de l’énergie en Afrique de l’Ouest est un atout supplémentaire ;
  • (Au moins) admission provisoire à un cours approuvé au moment de l’attribution de la bourse ;
  • La bourse est ouverte aux candidats salariés et non salariés. Les candidats qui travaillent doivent fournir une lettre de démission de leur employeur afin de suivre le cours pendant la durée du programme ;
  • Obligation de publier au moins 1 recherche orientée vers la pratique avant la fin du programme ;
  • Obligation d’effectuer des stages pendant le cursus.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées à postuler. Si plus de candidats répondent aux critères de sélection qu’il n’y a de places disponibles, ils seront classés selon les résultats de leur dernière année d’études et de stage.

Universités présélectionnées et masters disponibles

Vous pouvez UNIQUEMENT postuler pour les cours pertinents dans les universités qui ont été ouvertes aux candidatures :

  • Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INPHB)
    • Diplôme disponible : Mastère Spécialisé en Energies Renouvelables
  • Université de Lomé
    • Cours disponibles :
      • Master recherche en matériaux avancés pour l’électricité
      • Ingénieur professionnel Master en génie électrique (Master ingénieur professionnel en ingénierie électrique)
      • Ingénieur de recherche Master en génie électrique (Master ingénieur recherche en ingénierie électrique)

application

Le formulaire de candidature exige que tous les candidats indiquent leur langue locale et toute autre langue qu’ils maîtrisent couramment et peuvent être invités à communiquer avec elle lors de l’entretien et de la validation des documents.

Les autres informations recueillies via le formulaire de candidature incluent les biographies, l’emplacement géographique, l’éducation, l’expérience de travail et les engagements du candidat. Les candidats sélectionnés doivent compléter un processus de validation en fournissant des documents pertinents à l’appui des informations fournies sur le formulaire. Le défaut de valider ces informations dans le délai imparti entraînera la disqualification et le remplacement par des candidats inscrits sur la liste d’attente.

Par conséquent, tous les candidats sont invités à préparer tous les documents pertinents requis pour la validation immédiatement après avoir soumis leur candidature.

Les candidats retenus doivent fournir les documents suivants pour validation :

  • Documents d’identification tels qu’un passeport international ou une carte d’identité nationale
  • Preuve de résidence dans un pays de la CEDEAO ou en Mauritanie
  • Une copie de la lettre d’admission préliminaire d’une université présélectionnée
  • Obtenir des certificats académiques ou des certificats et
  • Tout autre document permettant de valider les informations fournies dans le formulaire de candidature.

Cliquez ici pour postuler

Pour plus d’informations, visitez Subventions UE CEDEAO.

Leave a Reply

Your email address will not be published.