Inflammation des cordes vocales : ces remèdes maison aident

10. Hydrater les muqueuses

  • sucer des bonbons
    La sauge, la mousse d’Islande, le citron ou la réglisse stimulent le flux de salive pour que la muqueuse du larynx soit rincée, humidifiée et soignée.
  • boire du thé
    Le thé et l’eau humidifient les muqueuses et empêchent les virus et les bactéries de se propager davantage.
  • Eviter l’air sec
    L’air de chauffage sec est un problème, surtout en hiver. Placez des chiffons humides sur le radiateur pour humidifier l’air ou disposez des bols d’eau. Les humidificateurs automatiques sont également utiles.

11. Gingembre

Avec son effet antibactérien et antiviral, le gingembre est également un remède maison populaire pour l’irritation des cordes vocales. La plante médicinale apaise les muqueuses enflammées et soulage également les maux de gorge et les difficultés à avaler. Mettez simplement une cuillère à café de gingembre fraîchement râpé dans une tasse d’eau bouillie et laissez infuser pendant dix minutes. Buvez trois fois par jour pendant deux semaines !

D’ailleurs: Même si une séance de sauna est généralement bonne pour les voies respiratoires et pour la toux, vous ne devriez jamais vous rendre dans un sauna si vous avez une infection. Surtout pas si la fièvre fait également partie de vos symptômes. Une séance de sauna sollicite énormément l’organisme et peut causer des dommages permanents.

12. Ail

L’ail n’est pas seulement bon au goût, c’est aussi un remède maison utile contre l’inflammation des cordes vocales, etc.. En raison de l’allicine qu’il contient et de divers sulfures, il a un effet antibactérien. Vous pouvez prendre l’anti-inflammatoire sous forme de jus ou le mâcher sous sa forme brute.

L’inflammation des cordes vocales est-elle contagieuse ?

Selon la cause, la laryngite est également contagieuse. Dans le cas d’une inflammation aiguë, des bactéries ou des virus sont souvent les déclencheurs, qui se transmettent, par exemple, par des gouttelettes lors de la parole. Cependant, la gravité et la durée de contagion de l’inflammation des cordes vocales varient en fonction de l’agent pathogène.

Prévenir l’inflammation des cordes vocales

Les groupes professionnels en particulier qui sont sensibles à l’inflammation des cordes vocales peuvent entraîner leur voix et la rendre plus résistante grâce à des exercices vocaux et respiratoires réguliers. Un système immunitaire fort peut également prévenir l’inflammation, c’est pourquoi une alimentation saine et une activité physique suffisante à l’air frais sont particulièrement importantes. De plus, la susceptibilité est augmentée en air sec.

À ne pas faire si vous avez une infection des cordes vocales

De nombreuses personnes souffrant d’inflammation des cordes vocales essaient de parler aussi doucement que possible. Cependant, vous ne devez jamais chuchoter – cela ne protège pas la voix, mais l’exige seulement en plus. Essayez de vous abstenir de parler et de parler aussi normalement que possible, quel que soit l’enrouement.
Les boissons trop chaudes ou trop froides sont également à éviter. Surtout de l’ancien populaire Remèdes maison pour l’inflammation des cordes vocales et l’enrouement, le lait chaud, n’est pas recommandé. Le pharynx devient muqueux à cause du lait et le processus de guérison est entravé, ce qui signifie que l’enrouement et le mal de gorge peuvent durer plus longtemps. Les boissons chaudes telles que les tisanes au miel sont meilleures, elles ont un effet calmant et aident à soulager l’inflammation.

Vidéo : Mal de gorge – qu’est-ce qui aide ?