Advertisement

Évitez ces quatre erreurs

système immunitaire en hiver

Surtout en hiver, le vent, le froid et la pluie augmentent le risque de tomber malade. De plus, il existe de nombreux virus et agents pathogènes auxquels on est plus sensible pendant cette période. En ce moment, vous devez renforcer les défenses de votre corps avec une alimentation saine et suffisamment d’exercice.

Renforcer le système immunitaire : éviter 4 erreurs

En plus du manque d’exercice, de la consommation d’alcool, du tabagisme et d’une mauvaise alimentation, il existe trois erreurs quotidiennes typiques qui affaiblissent le système immunitaire. Vous devez éviter ces erreurs afin de traverser la saison froide en bonne santé.

1. Pieds froids

Vous devez éviter les pieds froids en hiver, car ils affaiblissent indirectement le système immunitaire. Lorsque les pieds sont particulièrement froids, le corps essaie de les protéger contre un refroidissement supplémentaire. Pour ce faire, il resserre tous les vaisseaux sanguins pour éviter toute perte de chaleur supplémentaire. Cela signifie que certaines zones, telles que les muqueuses de la bouche, du nez et de la gorge, sont moins alimentées en sang et que les virus du rhume peuvent pénétrer plus facilement. En hiver, portez des chaussettes épaisses et des chaussures chaudes, et réchauffez vos pieds à la maison avec un coussin chauffant ou une bouillotte.

2. Pas assez de liquide

En été, il est plus facile pour nous de boire beaucoup à cause de l’exercice à l’air frais et des températures élevées. En hiver, il peut être plus difficile d’obtenir au moins deux litres par jour. Un apport hydrique suffisant est également important en hiver, car les muqueuses doivent être maintenues humides afin de pouvoir se protéger activement contre la pénétration d’agents pathogènes. Ne pas boire suffisamment peut également entraîner de la fatigue, des difficultés de concentration et de nombreux autres symptômes. Si vous avez du mal à boire des boissons froides à basse température, vous pouvez utiliser du thé non sucré. Incluez également des fruits et des légumes à forte teneur en eau, tels que des concombres, des radis ou des pamplemousses, dans votre alimentation. Au fait : une urine foncée est un signe de déshydratation !

3. Trop peu de sommeil

Une nuit de sommeil réparatrice est particulièrement importante pour le corps en hiver, car notre système immunitaire fonctionne pendant que nous dormons. De plus, le cortisol, l’hormone du stress, qui ralentit le système immunitaire, est moins actif la nuit. Selon des études, le corps forme moins d’anticorps pour le système immunitaire lorsqu’il y a un manque permanent de sommeil. Pour un sommeil sain, vous devez dormir entre sept et neuf heures.

4. Manque d’exercice

Surtout pendant la saison froide, il est difficile de se déplacer suffisamment. Mais en ce moment, l’exercice quotidien est important car le manque d’exercice affaiblit notre système immunitaire. L’exercice régulier produit des cellules de défense. Si moins de cellules immunitaires sont produites, nous sommes plus sensibles aux infections et autres maladies. Assurez-vous de faire au moins 150 minutes d’exercice modéré ou 75 minutes d’exercice vigoureux par semaine.

Aussi intéressant pour vous : Comment aider votre système immunitaire

Vidéo : 5 aliments qui peuvent prévenir le rhume et la grippe